13 décembre 2018

L’équipe cynotechnique

Aymeric Benard, conseiller technique de l'équipe cyno dresse un chien de l'équipe

Constituée sur décision du directeur en juin 2017, lors d’une préformation, le groupe cynotechnique sapeur-pompier du Service d’Incendie et de Secours de Corse du Sud tend à apporter une plus value sur l’engagement opérationnel en cas d’effondrement et d’explosion de bâtiment. Elle  aspire également à employer les chiens sur des recherches de personnes égarées ou ensevelies.    

Trois chiens admis pour suivre la formation qualificative Cyn1

Pour former l’équipe, un premier recrutement a eu lieu en novembre 2017  avant d’être suivi par une préformation. 
Les différents candidats ont été intégrés à un stage dirigé par Aymeric Benard conseiller technique cynotechique du SIS2A. Il était accompagné de deux autres conseillers techniques du Bataillon des Marins Pompiers de Marseille. Ceci afin de sensibiliser les futures recrues aux exigences que demande cette spécialité. Les candidats conducteurs cynotechnique ont ensuite suivi des entraînements bi hebdomadaires sous la direction de Brice Leva, chef d’unité cynotechnique et d’Aymeric Benard. Une préformation qui a abouti à une validation de fin de préformation en mars 2018, par le Bataillon des Marins Pompiers de Marseille. Trois chiens ont été admis pour suivre la formation qualificative Cyn1.

Une équipe qui s’etoffe

Trois autres chiens sont actuellement en cours de préformation et un cursinu a rejoint leurs rangs en fin d’année 2018. 
La validation opérationnelle des trois chiens en formation devrait intervenir pour l’un,  fin 2018, pour les deux autres, premier trimestre 2019.

 

Un intérêt opérationnel

Dans les opérations de secours, les chiens augmentent les chances de retrouver rapidement la ou les victimes. Il est indispensable que les chiens soient engagés rapidement. Le chien est un outil complémentaire dans la marche générale des opérations de secours notamment en sauvetage déblaiement. 
La spécialité cynotechnique de Sécurité Civile est par ailleurs complémentaire dans les missions de recherches de personnes égarées avec d’autres corps d’Etat comme la gendarmerie ou la police. 
C’est grâce à des méthodes d’éducation et de recherche différentes et complémentaires,  que les autres corps pourront être engagés simultanément. 

Les membres de l'équipe cynotechniques et leurs chiens