6 octobre 2020

Devenir Sapeur-Pompier Professionnel

Sapeurs-pompiers de Corse du Sud en intervention sur incendie en août 2020

Une vocation avant d’être une profession. 

Porter secours, assurer la sécurité des personnes, protéger les biens, sauvegarder l’environnement et intervenir lors d’accidents de toute nature… 
Au sein des Services d’Incendie et de Secours de Corse du Sud, les sapeurs-pompiers professionnels ont à charge différentes missions. Mais quelles sont les modalités pour devenir sapeur-pompier professionnel ? 

Les recrutements sans concours

Selon l’article 3 du décret n°2012-520 du 20 avril 2012, portant statut particulier du cadre d’emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels, le recrutement sans concours des sapeurs-pompiers professionnels ne peut être organisé par le SDIS qu’à raison d’un poste ouvert pour deux recrutements de caporaux de sapeurs-pompiers professionnels intervenus au cours de la même année civile. 

Les concours externes

Le concours externe de caporal de sapeur-pompier professionnel est ouvert aux titulaires d’un diplôme de niveau V (diplôme national du brevet, CAP, BEP…). 

Toujours selon le décret n°2012-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d’emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels fixe les conditions de réussite au concours. 
Le candidat devra passer les épreuves suivantes : 

 

  • Des épreuves de pré-admissibilité qui comprennent : 
    – Une dictée de trente minutes, coefficient 1
    – Deux problèmes de mathématiques, d’une durée d’une heure, coefficient 1

    Chacune de ces épreuves est notée sur 20. Toute note inférieure à 5/20 à l’une de ces épreuves et toute moyenne inférieure à 10/20 est éliminatoire est n’autorise pas la participation à l’épreuve d’admissibilité

     

  • L’épreuve d’admissibilité comprend des épreuves physiques et sportives à savoir : 
    -Une épreuve de natation (50 mètres de nage libre)
    -Une épreuve d’endurance cardio-respiratoire (Luc Léger)
    -Une épreuve de souplesse
    -Une épreuve d’endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale (gainage)
    -Une épreuve d’endurance musculaire des membres inférieurs (Killy)
    -Une épreuve d’endurance musculaire des membres supérieurs

    Ces épreuves sont notées chacune sur 20 sur le fondement d’un barème fixé par arrêté du Ministre de l’Intérieur. La note de l’épreuve d’endurance cardio-respiratoire est affectée d’un coefficient 2. Les notes des autres épreuves d’un coefficient 1. Le total des points obtenu est divisé par 7. Cette note moyenne constitue la note des épreuves physiques et sportives et est affectée au coefficient 7. 
    Toute note inférieure à 5/20 à l’une de ces épreuves et toute la note moyenne inférieure à 10/20 est éliminatoire. 

     

  •  L’épreuve d’admission consiste en un entretien avec le jury. 
    Cette épreuve d’entretien, qui se déroule sans préparation, a pour point de départ un exposé du candidat de 5 minutes maximum et tend à présenter les raisons pour lesquelles le candidat a fait acte de candidature. Elle est destinée à permettre au jury d’apprécier les qualités de réflexion, les connaissances générales et la motivation du candidat. L’épreuve dure 15 minutes pour un coefficient 4. 

Les concours externes de caporal de sapeur-pompier professionnel ouverts aux sapeurs-pompiers volontaires ou assimilés

Les conditions d’accès sont fixées par le décret n° 2021-520 du 20 avril 2012 portant statut particulier du cadre d’emplois des sapeurs et caporaux de sapeurs-pompiers professionnels.  

Le candidat devra passer les épreuves suivantes :

  • Une épreuve de pré-admissibilité qui comprend :

– Une dictée

-Une épreuve constituée de questions à réponses ouvertes et courtes portant sur les unités de valeur relatives à la formation des sapeurs volontaire de 2e classe dans les 3 domaines d »intervention de la lutte contre les incendies, du secours à personne et de la protection des biens et de l’environnement dont le programme est fixé par arrêté du Ministre de l’Intérieur (durée de l’épreuve 1h). 
Cette épreuve est éliminatoire. Seuls les candidats ayant obtenus une note égale à 12/20 minimum sont autorisés à participer à l’épreuve d’admissibilité. 

  • L’épreuve d’admissibilité comprend des épreuves physiques et sportives à savoir : 

-Une épreuve de natation (50 mètres de nage libre)
-Une épreuve d’endurance cardio-respiratoire (Luc Léger)
-Une épreuve de souplesse
-Une épreuve d’endurance musculaire de la ceinture dorso-abdominale (gainage)
-Une épreuve d’endurance musculaire des membres inférieurs (Killy)
-Une épreuve d’endurance musculaire des membres supérieurs

Ces épreuves sont notées chacune sur 20 sur le fondement d’un arrêté du Ministre de l’Intérieur. La note de l’épreuve d’endurance cardio-respiratoire est affectée d’un coefficient 2. Les notes des autres épreuves sont affectées d’un coefficient 1. Le total des points obtenu est divisé par 7. Cette note moyenne constitue la note des épreuves physiques et sportives pour un coefficient de 7. 

Toute note inférieure à 5/20 à l’une de ces épreuves et tout note moyenne inférieure à 10/20 est éliminatoire

 

  •  L’épreuve d’admission consiste en un entretien avec le jury. 
    Cette épreuve d’entretien, qui se déroule sans préparation, a pour point de départ un exposé du candidat de 5 minutes maximum et tend à présenter les raisons pour lesquelles le candidat a fait acte de candidature. Elle est destinée à permettre au jury d’apprécier les qualités de réflexion, les connaissances générales et la motivation du candidat. L’épreuve dure 15 minutes pour un coefficient 4.